dimanche, avril 11
Shadow

Grogne à la RVA : F. Tshisekedi instruit une enquête judiciaire

Le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a instruit le vice-Premier ministre, ministre de la Justice et garde des Sceaux de « faire diligenter une enquête judiciaire » sur les faits dénoncés, en rapport avec la situation jugée « intenable » qui prévaut au sein de la Régie des voies aériennes (RVA).

Cette décision du Chef de l’État résulte de la 29ème réunion du Conseil des ministres tenue, le lundi 04 mai 2020, sous sa houlette.

Cette importante réunion, qui a duré plus 9 heures du temps (14h 40’ à 23h 55’), a passé en revue toutes les questions d’actualité en République démocratique du Congo (RDC).

Parmi les cinq points inscrits à l’ordre du jour, figurait  notamment, la situation inquiétante qui règne au sein de la Régie des voies aériennes (RVA).

Sur ce point, « le Chef de l’État a indiqué aux membres du Conseil qu’il reçoit de plus en plus des plaintes sur la situation intenable au sein de cette entreprise dénonçant la mégestion et l’incapacité de la Direction générale de la RVA à garantir le paiement des salaires des agents, alors que les indicateurs de l’entreprise sont encourageants », a rapporté David-Jolino Makelele, porte-parole du Gouvernement.

Devant la récurrence des plaintes sur la gestion de cette société, le président de la République a instruit le vice-Premier ministre, ministre de la Justice et garde des Sceaux de « faire diligenter une enquête judiciaire sur les faits dénoncés et de lui faire un rapport circonstancié avant la prochaine réunion du Conseil des ministres ».

La perception et la gestion de la Redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (IDEF), dite « Go-Pass », interpelle les bonnes consciences.

Cette taxe, perçue sur tout passager d’un vol international, s’élève à 50 dollars américains. Et pour ceux des vols nationaux, elle s’élève à10 dollars américains.

C’est depuis 10 ans que les passagers sont soumis au paiement de cette redevance. Depuis lors, les voix  se sont élevées pour dénoncer la mégestion de ces fonds.

D’après le directeur général de la RVA, les revenus collectés par son entreprise oscillent autour de 1,5 million de dollars américains chaque mois. Et sur l’année, ils se chiffrent autour de 18 millions de dollars américains.

Nkole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *