mercredi, mars 3
Shadow

Détention de Kamerhe: un jeune de l’UNC s’immole par le feu à Bukavu

La détention du directeur de cabinet du Chef de l’État et président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC) laisse des stigmates parmi les membres de son parti.

Un jeune membre de l’Union pour nation congolaise (UNC) au Sud-Kivu s’est immolé par le feu, lundi 11 mai 2020 à Bukavu, aux environs de 7h00 (heure locale).

Selon le témoignage d’un correspondant de la radio onusienne, le jeune homme répondant au nom de Dieu-Merci Kyalondawa et âgé de plus de 25 ans, a mis le feu à ses vêtements après s’être aspergé d’essence pour exiger la “libération immédiate” de Vital Kamerhe.

L’infortuné est brûlé à plus de 40%. Il a été sauvé, quand il s’est écroulé à terre. Les témoins de l’événement l’ont conduit d’urgence à l’hôpital provincial général de référence de Bukavu. Le jeune militant de l’UNC est « entre la vie et la mort », rapportent des témoins.

Le procès du président national de l’UNC, qui a commencé lundi 11 mai, est renvoyé au 25 mai 2020, soit dans deux semaines.

Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *