mercredi, février 24
Shadow

Kinshasa : des policiers causent la mort d’une mineure de 13 ans “sans masque”

Elle s’appelait Kady, et n’avait que 13 ans. À cause du zèle de certains gardiens de la loi, une famille est en pleurs à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, dans la commune de Mont-Ngafula. Elle vient de perdre sa fillette.

La petite fille devait juste aller brancher la fiche d’un congélateur dans la prise de courant se trouvant dans la boutique de ses parents, située au coin de l’avenue, non loin de leur parcelle.

L’apercevant “sans masque”, les policiers l’ont interpellée. Effrayée, elle s’est enfuie. Ils se sont alors mis à sa poursuite, bien décidés à lui faire payer l’amende de 5.000 francs congolais, l’équivalant d’environ 2€ ou 2,8 USD.

Ne voulant pas tomber dans leurs mains, elle s’est mise à courir à tête perdue. Les policiers étaient toujours à ses trousses. Dans cette chasse-poursuite, elle a fini par tomber dans une rigole, la tête la première. Et la chute lui a été fatale. Elle est morte sur-le-champ.

Constatant le résultat mortel de ce qu’ils venaient de provoquer, les policiers s’en sont allés sans demander leur reste.

Alertés par les passants, les parents ont accouru en poussant des cris de lamentations. La dépouille de la pauvre fillette se trouve en ce moment à la morgue.

Un policier abat un conducteur de taxi-bus à bout portant

Ce malheureux incident est à comptabiliser avec d’autres, provoqués par les éléments de la Police nationale congolaise.

Tel est le cas d’un chauffeur de taxi-bus qui a été abattu à bout portant par un policier dans le district de la Tshiangu, après une dispute, au motif que ce conducteur ne portait pas de masque.

Le COVID-19 nous aura tout fait voir. La RDC peut te désoler à un niveau inimaginable…

Par D. Mupompa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *