mercredi, mars 3
Shadow

RDC : les USA condamnent les massacres des civils par les groupes armés « lâches et féroces »

Les États-Unis d’Amérique déplorent l’assassinat d’un militant du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) à Beni (Nord-Kivu), au cours d’une manifestation contre le regain de l’insécurité dans l’Est de la RDC,  organisée jeudi 21 mai 2020.

Ils exigent qu’une enquête soit diligentée pour que les auteurs de cet acte subissent la rigueur de la loi.

« Nous avons appris avec consternation qu’un membre de la LUCHA a été tué aujourd’hui à Beni au cours d’une manifestation contre la montée de l’insécurité dans l’est de la RDC. Nous constatons que les policiers qui seraient responsables sont incarcérés et espérons qu’une enquête appropriée sera diligentée et que toute personne dont la culpabilité aura été établie répondra de ses actes », soulignent les USA à travers un communiqué publié jeudi 21 mai 2020.

Les États-Unis appellent le gouvernement congolais et son armée à intensifier leurs efforts pour mettre fin à l’activisme des forces négatives dans la province de l’Ituri.

Ils plaident aussi pour un accès sécuritaire à l’aide humanitaire en faveur des déplacés internes de la province. Par la même occasion, les Etats-Unis condamnent « les massacres des populations civiles perpétrés par des groupes armés lâches et féroces » dans cette contrée.

Enfin, les États-Unis saluent l’engagement de l’administration Tshisekedi de pacifier l’Est de la RDC. 

Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *