mardi, avril 20
Shadow

RDC: l’Assemblée nationale exige l’arrêt des poursuites judiciaires contre le député Jean-Jacques Mamba

La conférence des présidents des commissions de la Chambre basse du Parlement congolais ce sont réunis en urgence, samedi 23 mai 2020, à la demande de la présidente de l.Assemblée nationale, Jeannine Mabunda.

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour: “l’arrestation arbitraire du député Jean-Jacques Mamba”, élu de la Lukunga.

Les députés membres de cette conférence condamnent avec la dernière énergie cette arrestation qualifiée d’ “arbitraire” qui, selon eux, viole l’article 107 de la Constitution de la République démocratique du Congo (RDC).

Ils estiment que, “la liberté d’expression ne doit pas être étouffée par une justice à deux vitesses” et, avancent-ils, “le député en exercice couvert par ses immunités ne peut être arrêté comme un malfrat”.

Ainsi, les présidents des commissions parlementaires appellent à la “courtoisie inter institutionnelle pour l’avancement du pays”. Ils déplorent en outre, la violation de l’article 117 et, par la même occasion, ils demandent à la justice de “respecter les prescrits de la Constitution”, a indiqué le Rapporteur.

La conférence des présidents qui soupçonne une pression exercée sur la Justice, a déploré la confiscation de la liberté d’expression par la répression des uns et des autres.

Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *