lundi, mars 8
Shadow

Procès Kamerhe : la défense « prête pour prouver l’innocence » de Vital

Le procès dit de « siècle » de Vital Kamereh, directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, va se poursuivre, lundi 25 mai 2020, à la prison centrale de Makala, à Kinshasa.

Ce sera la deuxième audience paraissant la moins médiatisée. Aucune demande de la retransmission en direct n’a été formulée.

La défense de Vital Kamereh, « satisfaite » des données récoltées, est « prête pour prouver l’innocence » de son client.

« Nous sommes prêts à affronter le moyen qui pourra composer l’accusation de notre client. Nous sommes parvenus à être autorisés enfin et nous avons accès aux pièces du dossier. La défense est solide », a rassuré Me Kabengele sur les ondes de Top Congo.

Il a rassuré que la défense a réuni tous les éléments et est « prête pour prouver l’innocence » du leader de l’Union pour la nation congolaise (UNC).

Concernant les questions relatives aux possibles témoins cités dans cette affaire, la défense de Kamereh renseigne que la loi rassure que les personnes ne sont invitées que si le besoin se fait sentir au niveau de l’instruction.

« Lors de l’audience précédente, notre client Vital Kamerhe n’avait fait que décrire le fonctionnement de l’instance qu’il chapeauté », rappelle Me Kabengele.

Vital Kamerhe est en prison, accusé de détournement de fonds alloués dans le cadre de l’exécution du programme de 100 jours du Chef de l’État. Une demande de mise en liberté a été refusée à quatre reprises par le Parquet.

Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *