vendredi, février 26
Shadow

RDC: 10 ans après, les hommages mérités à Floribert Chebeya et Fidèle Bazana

1er juin 2010- 1 er juin 2020, dix ans jour pour jour que l’emblématique défenseur des droits de l’homme, Floribert Chebeya et son compagnon de lutte, Fidèle Bazana ont été assassinés à l’inspection général de la Police.

Floribert Chebeya a été enterré au cimetière de “Mbenseke nouvelle Cité” tandis que le corps de son compagnon de lutte , Fidèle Bazana est introuvable jusqu’à ce jour.

A cette date d’anniversaire, les membres de la Voix des sans voix pour les droits de l’homme (VSV) ainsi que plusieurs acteurs de la société civile ont rendu un vibrant hommage a Floribert Chebeya et son compagnon de lutte Fidèle Bazana.

Un anniversaire de mauvais goût

Pour Adélaïde Chebeya Chibalonza, soeur aînée de Floribert Chebeya, il s’agit d’un anniversaire de mauvais goût. Elle appelle le gouvernement congolais à indemniser les familles de feux Chebeya et Fidèle Bazana ainsi que la VSV pour pérenniser le combat de Floribert Chebeya.

De son côté, la famille Banaza exige toujours la vérité sur les circonstances réelles de la mort de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana dont le corps de ce dernier reste introuvable jusqu’à ce jour.

Les deux familles, ont dénoncé le traitement inhumain et dégradant subi par Floribert Chebeya et Fidèle Bazana avant leur assassinat. Elles ont exigé les réparations de familles de feux Chebeya et Fidèle Bazana.

Pour sa part, Rostin Manketa, directeur exécutif de la VSV a, dans son mot de circonstance, salué l’engagement de la presse pour honorer la mémoire de Chebeya et Bazana. Il a regretté que cet anniversaire soit célébré dans les contextes particulier avec la Covid-19.

Pour Rostin Manketa, le double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana constitue un crime d’État et entend rendre hommage mérité à ces braves défenseurs des droits de l’homme.

Le directeur exécutif de VSV regrette de voir les vrais assassins de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana circuler librement, sans être inquiétés a Kinshasa et Lubumbashi.

Réouverture d’un procès

L’ongdh fondée par l’emblématique Floribert Chebeya exige la réouverture du procès afin que la lumière soit faite sur les circonstances réelles de la mort de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana.

Pour Jonas Tshombela Kabiena, coordinateur national de la Nouvelle société civile du Congo, le double assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana reste un mystère. Il a regretté de voir que les bourreaux de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana circulent librement sans être inquiétés. Il a appelé les acteurs de la société civile à rester vigilants. Il a suggéré qu’une journée de réflexion pour faire un état de lieux sur l’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana soit organisée. Dans son intervention, Jonas Tshiombela appelle la justice à dire droit dans cette affaire.

GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *