vendredi, février 26
Shadow

RDC: des journalistes pour la réglementation de la consommation du tabac dans les lieux publics

A l’occasion de la journée mondiale sans tabac, le Réseau de journalistes congolais de lutte contre le tabac exhorte le gouvernement de la RDC à réglementer la consommation du tabac dans les lieux publics.

A cet effet, le Réseau des journalistes pour la lutte contre le tabac reste cependant préoccupé par des rumeurs qui circulent sur les produits du tabac qui contribueraient à la prévention de la Covid-19. Les produits concernés sont notamment, « Shikata », très répandue à travers la ville de Kinshasa en particulier et en RDC en général. Les jeunes et les femmes qui en consomment, considèrent cette forme de tabac comme un médicament de prévention de la Covid-19.

Le « Réseau des journalistes pour la lutte contre le tabac » rappelle que toute forme de tabac tue. Une étude de l’Alliance pour le contrôle de tabac en Afrique (ACTA) démontre que le tabac augmente le risque d’infection pulmonaire.

C’est ainsi que le Réseau des journalistes pour la lutte contre le tabac recommande au Gouvernement congolais de tenir compte de l’article 13 de la Convention cadre de l’OMS de lutte contre le tabac (CCLAT) qui interdit la promotion et la publicité du tabac ; de veiller à ce que l’industrie du tabac ne profite pas de cette période de Covid-19 pour voiler la promotion de ses produits ; d’utiliser son pouvoir pour interdire la vente du tabac, particulièrement « Shikata », sur les lieux publics, pour éviter d’attirer surtout l’attention des jeunes à la consommation.

Kinshasa est appelé à veiller à la règlementation de la consommation du tabac dans les lieux publics, veiller à l’installation d’espace non-fumeurs conformément à la loi cadre fondamentale relative à l’organisation de la santé publique.

Les journalistes membres de ce réseau invitent la population congolaise à bien comprendre que le tabac tue et ne contient aucune substance de prévention de la Covid-19. Au contraire, la Nicotine développe la dépendance susceptible de causer des maladies pulmonaires mortelle

L’exécutif national est prié  à veiller à ce que les jeunes ne versent pas à la consommation du tabac pour pallier à la dépression en cette période de la Covid-19. Car tous ces messages sont faux 

Les organisations de la société civile de lutte contre le tabac sont appelées à collaborer pour constituer une force dans la lutte contre le tabac en RDC et doivent rester éveiller pour que le Gouvernement s’investisse dans l’application de la loi fondamentale de la santé publique en  vue d’obtenir des mesures d’application de lutte contre le tabac.

RDC devant ses responsabilités

En effet, la RDC a ratifié la Convention cadre de l’OMS de lutte antitabac (CCLAT). Le 13 décembre 2018, le Président de la République a promulgué la loi N°19/035 fixant les principes fondamentaux relatifs à l’organisation de la santé publique. Lesquels principes comprennent des dispositions de de lutte contre le tabac, au chapitre 2 du titre IV.

Pour rappel, le monde entier célèbre la journée mondiale sans tabac le 31 mai de chaque année. Pour 2020, l’Organisation Mondiale de la santé a donné comme thème : « prévenir l’utilisation du tabac et de la Nicotine chez les jeunes et les protéger de la manipulation ».

En cette période où la pandémie de la Covid-19 sévit à travers le pays, « le Réseau de journalistes pour la lutte contre le tabac » soutient les efforts du Gouvernement tendant à réduire la propagation de la maladie.

GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *