mercredi, mars 3
Shadow

RDC: Ce qu’il faut retenir de Lugi Gizenga

Le monde a appris la mort de Lugi Gizenga, secrétaire permanent du parti lumumbiste unifié (Palu), ce lundi 01 juin, tard la nuit, à Kinshasa.

Une mort qui attriste les militants du parti cher au feu Antoine Gizenga, marqué par le départ de certains hauts cadres après avoir décrié une gestion peu orthodoxe du parti.

Lugi Gizenga est venu ainsi au monde le 21 septembre 1965 à Kinshasa. Il a connu une enfance agitée par des exils politiques à répétition.

Ce fils du patriarche Antoine Gizenga a fait ses études primaires à Moscou, secondaires en France et finit par décrocher son BAC ES au Lycée Cheminade (ex Drapeau rouge) de Brazzaville. Après son retour d’exil, il obtient son diplôme de licence en fiscalité à l’Institut supérieur d’études sociales de Kinshasa.

Lugi prend le goût de la politique qu’il apprend de son père, un lumumbiste patanté. Il intègre comme militant de base du PALU en 1985 à Brazzaville. De retour en RDC, il gravit toutes les étapes au sein du parti. Il est de tous les combats et de tous les rassemblements. Lugi ovcupe graduellement tous les postes à responsabilité du parti.

Il devient ainsi tour à tour chef de cellule; attaché au Bureau; Secrétaire national adjoint à la formation des cadres et éducation politique; Conseiller général pour la ville Province de Kinshasa; Membre du Collège et conseiller général au PALU.

Son père, Antoine Gizenga prend de l’âge et perd lentement le contrôle du parti, selon certains cadres. Lugi est nommé au poste de secrétaire permanent et porte-parole du PALU, le 24 octobre 2015. Ceci, à la suite d’une grave crise de leadership au sein du parti. Une nomination avec mission de recréer la cohésion interne et externe de celui-ci.

Lugi Gizenga est fiscaliste de formation. Il fut contrôleur des finances publiques au ministère des Finances de la RDC, en 2009. Il rejoint le cabinet du ministre des Mines, Martin Kabwelulu, en tant que conseiller chargé des investissements et partenariats jusqu’à sa nomination à la tête du Parti lumumbiste unifié (Palu), le 24 octobre 2015.

Le 17 janvier 2016, il s’exprime pour la première fois en tant que secrétaire permanent du PALU devant plus de 10 000 militants à la FIKIN, lors de la célébration de l’assassinat du héros de l’indépendance congolaise, Patrice Emery Lumumba. Il meurt à l’âge de 55 ans et laisse une veuve et des orphelins.

Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *