mardi, avril 20
Shadow

Covid-19 : l’OMS fait une dotation à la RDC pour renforcer la surveillance épidémiologique

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) est très préoccupée par le nombre croissant des malades du covid-19 en République démocratique du Congo (RDC). Cette organisation demeure ainsi engagée aux côtés de Congo-Kinshasa pour renforcer la surveillance épidémiologique et la communication au sein de la population pour une appropriation nationale de la lutte.

C’est dans cette optique qu’elle vient de doter encore l’équipe de riposte de la RDC, d’un lot important composé de 50 motos neuves, 100 casques motos pour la surveillance épidémiologique, 1 136 mégaphones avec 100 000 piles pour la communication de proximité. La dotation comprend également 200 tablettes tactiles, 200 batteries externes (power bank) et 20 lap tops incluant 35 modems pour une gestion efficace des alertes et la transmission rapide des données par les zones de santé. Cette communication sera assurée par des sensibilisateurs.

Selon eco-vertes.infos, c’est avec l’appui d’ECHO et de l’Alliance du Vaccin( GAVI) que ce don a été rendu possible. L’objectif étant de poursuivre les efforts de renforcement de la lutte contre le coronavirus en RDC. “C’est pour nous une priorité absolue de renforcer la coordination avec ces appuis complémentaires“, a déclaré le Dr Amédée Prosper Djiguimdé, Chargé du Bureau de l’OMS en RDC.

La remise officielle de ce don a eu lieu dans l’enceinte de l’Institut national de la recherche biomédicale (INRB), en présence de plusieurs personnalités concernées dans la riposte.

‘”Nous saluons les efforts de nos partenaires, particulièrement de l’OMS, ECHO et Gavi, qui demeurent pleinement mobilisés à nos côtés dans cette inlassable lutte contre le coronavirus chez nous“, a laissé entendre le Professeur Jean-Jacques Muyembe, secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte.

Il convient de rappeler par ailleurs que ce geste intervient après une première donation fin avril 2020, constituée d’une cinquantaine de motos, du chlore et de 14 mille litres de carburant.

Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *