samedi, avril 17
Shadow

La société civile pro-FCC se dit fragilisée par des nouvelles nominations dans les entreprises publiques

La société civile proche du Front commun pour le Congo (FCC) se dit très déçue de constater que les autres 4 composantes du FCC ont toujours été mieux servis. Ce qui est contre les principes édités dans le dernier alinéa du chapitre 3 de la Charte constitutive de ce méga regroupement des forces politiques et sociales de la RDC

Cette frange de la société civile présume que l’absence de garantie de la solidarité et la bonne foi de l’ancienne Majorité présidentielle (MP) va fragiliser le FCC.

Elle n’a reçu aucune position pendant le partage des responsabilités au bureau du Sénat, ni de l’Assemblée nationale encore moins, dans le gouvernement.

Elle espérait être traitée mieux en correction de ces injustices. Malheureusement, c’est un seul membre de son bureau qui vient d’être nommé comme membre du Conseil d’administration de l’ex-ONATRA.

Les tentatives pour rencontrer l’autorité morale pour lui faire part de leurs indignations n’ont abouti, vu l’inaccessibilité de ce dernier, regrette un membre de la société civile proche du FCC.

Le bureau de la société civile composante du FCC annonce la tenue d’une réunion incessamment, pour en tirer toute les conséquences qui s’imposent. Car, “nous ne sommes pas dans le FCC pour accompagner les autres 4 composantes“, tance -t-il.

GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *