mardi, mars 2
Shadow

Nord-Kivu : Kampala remet 77 pêcheurs congolais à Kinshasa, après une détention de 2 ans en Ouganda

Ils sont 77 les pêcheurs congolais que Kampala a remis à Kinshasa, mercredi 10 juin 2020, après les avoir détenus durant deux ans dans les prisons ougandaises de Rwimi et Muvongo.

Arraisonnés en 2018 par la marine ougandaise sur le lac Édouard, ils ont bénéficié de la grâce du président ougandais Yoweri Museveni.

Ils sont de différentes pêcheries du territoire de Beni, essentiellement de l’agglomération lacustre de Kyavinyonge, dans la province du Nord-Kivu.

C’est le commissaire de l’immigration en Ouganda, Marcelino Bwesige, qui a procédé à cette remise officielle.

Je suis ici pour donner vos compatriotes congolais qui ont été pardonnés par notre président. Ces gens ont été mis en prison. Mais, le président a voulu leur pardonner pour qu’ils puissent rentrer et s’occuper de leurs familles“, a-t-il expliqué.

Du côté congolais, c’est Roger Malinga, commissaire général chargé des infrastructures au Nord-Kivu qui les a accueillis.

Il a salué la coopération bilatérale entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda, grâce à laquelle ces ex-prisonniers ont obtenu leur libération.

Je vais commencer à remercier les 2 Chefs d’État pour les bonnes relations qu’ils entretiennent. Et la haute diplomatie qui fait qu’aujourd’hui, les citoyens congolais, qui étaient prisonniers en Ouganda, puissent être pardonnés“, a-t-il apprécié.

Heureux, les pêcheurs congolais ont salué l’implication des autorités de la RDC dans leur relaxation.

Nous félicitons le président Félix Tshisekedi qui avait rencontré le président de l’Ouganda. Nous sommes là depuis 2018. À ce moment, on se sent bien parce qu’on vient d’arriver au pays“, s’est réjoui Kataka Jackson, l’un d’eux.

De nombreux pêcheurs congolais sont souvent arrêtés sur le lac Édouard par la marine ougandaise, qui les accuse de “violer les limites lacustres entre la RDC et l’Ouganda“.

Plusieurs plaidoyers ont déjà été menés dans ce sens par les autorités congolaises. Mais, les choses ne sont guère améliorées.

Le président ougandais a accordé une grâce présidentielle à de nombreux prisonniers dans son pays en vue de désengorger les geôles, pour prévenir la propagation du Coronavirus.

Charles Mapinduzi Bin Kisatiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *