dimanche, avril 11
Shadow

RDC: la société civile salue la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la CENI

La Clinique électorale de la Dynamique Chrétienne pour la défense des Droits Humains et de l’Environnement (DCDHE) félicite les Confessions religieuses de la RDC pour avoir réussi à désigner leur délégué, Ronsard Malonda Ngimbi, au bureau de la CENI, conformément à leur Charte et dans le respect de trois critères exigés par la Société civile.

Pour Me Carlos Mupili, coordinateur national de cette organisation, Ronsard Malonda rempli les critères, notamment, l’expertise électorale surtout qu’il est détenteur d’un master en Gestion du Cycle électoral de l’Université de Paris I Sorbonne. Mais aussi, parce qu’il a une expérience avérée de 15 ans, en matière électorale aussi bien, au niveau national qu’international. Actuellement, il est Secrétaire exécutif national de la CENI

Ronsard Malonda a la probité morale car, il a la personnalité et force de caractère de dire non aux injonctions politiciennes.

Malonda a passé 15 ans à la CENI sans être sanctionné par sa hiérarchie et il est un homme de relation avec les parties prenantes, à l’instar des partis politiques, des médias, des partenaires techniques et financiers ainsi que des Organisations de la société civile de la thématique électorale.

Me Mupili note que Me Ronsard Malonda est un ticket de l’Eglise Kimbanguiste, soutenu par les autres confessions religieuses exceptées l’Eglise catholique et l’ECC.

Originaire de la province du Kongo central, Malonda est bon pour deux raisons d’abord, sur le plan géopolitique ,la gestion de la CENI quitte l’est vers l’Ouest (Kongo Central) ensuite sur la rotation des confessions, l’Eglise catholique a déjà présidé deux fois le bureau de la CENI avec le feu Abbé Malumalu et Corneille Nangaa, et l’Eglise du Christ au Congo avec Ngoy Mulunda.

Céni très politisée

La Clinique électorale de la DCDHE dénonce la candidature de l’ECC sur la personne de révérend Eale Bosela, candidat député en
2018 sur la liste de Regroupement politique de Jean Bertrand Ewanga de LAMUKA

L’association fustige la volonté de semer la confusion dans l’opinion par les Pères de l’Eglise catholique pour défendre le candidat perdant , Cyrille Ebotoko, le neveu du cardinal Ambongo.

GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *