dimanche, avril 11
Shadow

Affaire Kabund : l’UDPS Kabuya recadre certains membres du FCC et de Lamuka

Le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya Tshilumba a exprimé sa désapprobation en rapport avec la situation qui s’est déroulée vendredi 12 juin 2020 au Palais du peuple.

En réaction au déploiement des éléments de la police pour empêcher la tenue de l’élection du remplaçant de Jean Marc Kabund au poste de premier vice-président du bureau de l’Assemblée nationale, Kabuya dénonce les propos discourtois tenus par les députés de Lamuka et du FCC contre le Chef de l’État et le pouvoir de l’UDPS.

« Ces réactions, manifestement nostalgiques. ont pour finalité de plaire à leur hiérarchie, car, ils savent pertinemment bien qu’il y a séparation de pouvoir“, affirme Augustin Kabuya.

Il appelle les députés membres de Lamuka et du FCC à se rendre à l’évidence qu’ “aujourd’hui, les juges travaillent en toute indépendance, sans aucune injonction et ne reçoivent pas des coups de fil comme c’était il y a une année, où les juges étaient internés dans des chambres d’hôtel huppés avant de rendre un verdict ou de prendre une quelconque décision“.

Pourquoi à chaque instant, s’interroge le SG Augustin Kabuya, il y a un déplacement de langage du côté FCC avec des choses inacceptables”, regrette Kabuya

Le secrétaire général de l’UDPS déplore le comportement de ses alliés du FCC et de Lamuka qui s’en prennent à la même justice.

«Soyons sérieux. Nous avons voulu une justice indépendante. Laissons la faire son travail car, nul n’est au-dessus de la loi», martèle-t-il.

GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *