samedi, février 27
Shadow

Réhabilitation du marché Central : un élu de Kinshasa invite les commerçants à l’apaisement

Élu de la circonscription de Kalamu à Kinshasa et président de la commission Environnement du territoire de l’Assemblée provinciale de la capitale congolaise, Joseph Mboka Zala, a effectué une visite d’inspection des travaux de réhabilitation du marché Central, pour en apprécier le niveau d’exécution des travaux.

Des accrochages y ont été enregistrés en début de semaine entre des commerçants et des éléments de la Police nationale congolaise (PNC).

Animé par le souci de favoriser un environnement propice à des échanges commerciaux au profit de la population de Kinshasa, le député Mboka Zala a effectué ce contrôle afin de se rendre compte des conditions dans lesquelles la population exerce ses activités et dans quel environnement elle évolue.

Le député a déploré l’insalubrité intolérable dans ce marché et le délabrement de ses infrastructures.

Ayant jugé mitigé le bilan relatif aux travaux de réhabilitation, il demande au gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, d’accélérer les travaux de modernisation de ce marché-phare de la ville de Kinshasa.

En même temps, il a reconnu les difficultés quotidiennes auxquelles tous les habitants de Kinshasa sont confrontés pour nouer les deux bouts du mois.

En effet, tout le monde a été obligé de rester à la maison suite aux mesures liées au confinement arrêtées pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

L’élu de Kalamu a toutefois reconnu la nécessité de réhabiliter ce marché rendu insalubre à tel point qu’il pouvait constituer un danger public pour la santé de la population.

“Tout est sale. Les toilettes bouchées depuis des lustres, les étals sont en mauvais état”, a-t-il constaté.

En tant qu’élu de Kinshasa, il a invité les manifestants à l’apaisement en attendant les résultats de la commission parlementaire qui sera mise en place pour statuer sur cette question.

Il les a appelés également à être patients parce qu’il a demandé au gouverneur de la ville d’accélérer les travaux.

Des commerçants et autres vendeurs du marché, las d’attendre la réouverture de ce lieu de négoce au public à cause des travaux de réhabilitation qui s’éternisent, ont tenté dernièrement de l’occuper de force. Ils en ont été empêchés par les éléments de la police dépêchés sur le lieu.

Il y a eu mort d’hommes, des blessés et des dégâts matériels.

Olivier Dioso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *