mardi, avril 20
Shadow

Sud-Kivu : le centre de prise en charge des malades de COVID-19 pris d’assaut par des manifestants en colère

Des manifestants en colère ont pris d’assaut le centre de prise en charge des malades de COVID-19 de Bwindi, dans la commune de Bagira à Bukavu (Sud-Kivu). Ce, à la suite de l’assassinat d’un jeune garçon, la nuit du lundi 15 au mardi 16 juin 2020.

À en croire des sources concordantes, ce jeune chauffeur a croisé la police aux environs de 22h00 alors qu’il rentrait à la maison.

Les policiers l’ont arrêté “pour violation des mesures de couvre-feu et non port de masque”, comme l’exige l’arrêté du gouverneur de province.

Durant sa détention, le jeune homme a tenté de s’évader. Malheureusement, la police a tiré sur lui à bout portant. Il est décédé sur le champ.

Prise de colère en apprenant cette triste nouvelle, la population a commencé par barricader la route menant vers Bagira, non loin de l’institut de Bagira.

Encouragée par la non intervention des agents de l’ordre, les manifestants se sont dirigés vers le centre de prise en charge des malades de Coronavirus, qu’ils ont vandalisé, cassant les vitres par jets de projectiles et créant panique et psychose au sein des patients y internés.

Le ministre provincial de la Santé, dans sa récente déclaration, a rassuré que le calme règne déjà sur le lieu, mettant ainsi fin aux folles rumeurs qui ont circulé l’avant-midi de mardi 16 juin 2020, faisant état de l’évasion de quelques patients.

S. Bagalwa Asensio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *