samedi, février 27
Shadow

Bukavu: une marche de soutien aux personnels soignants réprimée par les policiers

Les agents de la Police nationale congolaise (PNC) ont dispersé, jeudi 18 juin 2020, une marche des militants du mouvement citoyen LUCHA (Luttte pour le changement) à Bukavu, chef-lieu du sud kivu.

Aussitôt commencée, les forces de l’ordre ont tiré à gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui marchaient pour soutenir les personnels soignants qui interviennent dans la riposte contre le Coronavirus.

Sur place, deux manifestants ont été interpellés et restent détenus par la police.

La LUCHA, section de Bukavu, avait appelé à une marche pacifique pour soutenir les personnels soignants et hospitaliers qu’ils considèrent comme des “héros” en première ligne dans la lutte contre le Coronavirus en RDC.

Nous l’avons annoncé depuis lundi que nous devons marcher aujourd’hui pour apporter notre soutien à ceux qui sont en train de consentir un très grand sacrifice pour sauver nos vies et celles de toutes personnes malades. Ils sont confrontés à plusieurs défis, notamment le manque de moyens. Malheureusement, malgré notre lettre d’information sur laquelle la police a signé, nous avons été dispersés par des gaz lacrymogènes. Certains des nos amis ont été interpellés. C’est quelque chose à déplorer “, a déploré Judith Marly, avec une figure de désarroi.

Le mouvement citoyen lutte pour le changement fustige l’inaction des autorités politico-administratives et dénonce aussi la répression sanglante de sa marche.

Il appelle à la libération immédiate de ses deux membres arrêtés.

S. Bagalwa Asensio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *