lundi, mars 8
Shadow

Nord-Kivu : au moins 20 rebelles ADF et Maï-Maï arrêtés par l’armée à Beni

C’est un nouvel exploit militaire en région de Beni où des opérations contre les groupes rebelles sont en cours depuis plus de 7 mois maintenant. L’armée a su intercepter des miliciens de ceux qui sèment la mort dans la zone.

Il s’agit d’une vingtaine d’assaillants ADF et Maï-Maï qui ont été immobilisés ces derniers jours, alors que les FARDC poursuivaient leur campagne pour la pacification de Beni.

Ces derniers ont été présentés à la presse à Beni, ce jeudi 18 juin 2020, par le commandant des opérations Sokola 1, le général de brigade Jacques Nduru qui affirme qu’il s’agit essentiellement des fruits des efforts menés par les Forces armées, au cours de ces deux dernières semaines, dans le secteur de Ruwenzori où des attaques se sont succédé, respectivement dans les villages de Loselose, Mighende et Bulongo, etc.

Parmi les capturés, 8 ont été présentés comme rebelles ADF et d’autres comme des miliciens Maï-Maï. Ils ont été arrêtés avec d’importants outils et effets militaires.

Interrogés, un de ces rebelles ADF révèle avoir été recruté à Kinshasa en vue d’apprendre le Coran au Sud-Soudan mais, qu’il se serait retrouvé en brousse. Un autre dit être originaire de Kisangani.

Les FARDC lancent un appel pressant à l’égard des autres détenteurs illégaux d’armes. Elles promettent du feu si ceux-ci s’entêtent à rester en brousse en dépit de messages qui leur sont adressés depuis le 30 octobre 2019.

Charles Mapinduzi Bin Kisatiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *