dimanche, avril 11
Shadow

RDC: l’AFDC-A Bahati dénonce le déni de justice au regard des arrêts de la Cour constitutionnelle

La Conférence des présidents de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliées (AFDC-A) parti politique piloté par Modeste Bahati se dit faire face à un déni de justice au regard des arrêts de la Cour Constitutionnelle rendus récemment après que cette haute juridiction se soit déclarée incompétente sur le dossier de déchéance des mandats et du dédoublement du regroupement politique.

La conférence ne s’avoue pourtant pas vaincue. Elle compte saisir les juridictions nationales et internationales compétentes en vue du recouvrement définitif de ses droits.

Dans un communiqué signé par le rapporteur général, le professeur Rémy Musungayi dont une copie parvenue vendredi 19 juin, à la rédaction de Medi@plus, la direction politique de ce regroupement politique qui continue à faire confiance en la justice congolaise, est consciente que le peuple congolais et l’opinion publique connaissent le parcours et la vérité sur la situation du regroupement politique “AFDC-A” depuis sa création jusqu’au jour de la présentation de la candidature de son président national statutaire et Autorité morale de l’AFDC-A , le sénateur Bahati Lukwebo au poste du président du Sénat de la RDC.

Aussi, cet organe se dit s’en tenir au strict respect de la Constitution, des lois et textes réglementaires de la RDC, ainsi que le protocole d’accord du 17 mars 2018 portant création de ce regroupement politique. Visiblement, ils sont déterminés à aller loin dans ce conflit frontal.

Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *