mercredi, avril 14
Shadow

Beni : des agents de la riposte contre Ebola réclament leurs arriérés de salaires

Manifestations, vendredi 26 juin 2020 dans la ville de Beni (Nord-Kivu), où des agents, qui ont œuvré dans la riposte contre l’épidémie d’Ebola ayant tué plus de 2.300 personnes, depuis août 2018.

Les protestataires ont exprimé leur ras-le-bol en incendiant les tentes qui étaient réservées à l’accueil des malades d’Ebola.

Ils affirment avoir enregistré jusqu’à 6 mois d’impaiement de leurs salaires en dépit des promesses leur faites peu avant la déclaration de la fin de l’épidémie dans la zone, le 25 juin 2020.

Ils ont rappelé que
les autorités leur avaient promis la paie avant l’éradication définitive d’Ebola, mais en vain.

Ils ont annoncé qu’ils se ne tairont pas jusqu’à ce que leur revendication obtiendra gain de cause.

“Nous sommes en colère parce qu’on nous a donc menti. On avait promis de nous payer avant la fin d’Ebola ici chez nous. Nous, on attendait. Mais, voilà que rien n’est fait. 6 mois, c’est trop, nous on attend notre argent, sinon on va rester ici”, a expliqué un des manifestants.

C’est jeudi 25 juin 2020 que le ministre de la Santé a officiellement déclaré “vaincue” l’épidémie d’Ebola au Nord-Kivu et en Ituri.

Apparue le 1e août 2018 dans la commune rurale de Mangina, en territoire de Beni, elle est considérée comme la plus longue et la plus meurtrière de toutes les épidémies d’Ebola que la RDC ait connues.

Charles Mapinduzi Bin Kisatiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *