jeudi, février 25
Shadow

RDC : la VSV pour le retrait des propositions de lois Minaku-Sakata

Après avoir observé les réactions des uns et des autres en rapport avec les trois propositions de lois Minaku et Garry Sakata, la Voix des Sans Voix pour les droits de l’homme (VSV), une organisation de droit congolais de défense et de promotion des droits humains, exige le retrait pur et simple de propositions de lois initiées par les députés membres du FCC.

Rostin Manketa, directeur exécutif de la VSV, est d’avis que le Front commun pour le Congo (FCC) a peur des magistrats indépendants.

Par conséquent, estime-t-il, le moment choisi par ces deux députés fait croire à un acharnement contre les magistrats.

Aussi, a-t-il lancé un appel pressent à la présidente de Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, et à tous les députés nationaux à renoncer à ces trois propositions de lois.

Au regard des tensions et des violences observées à travers le pays, Rostin Manketa soutient que le FCC devrait s’incliner devant la volonté du peuple.

Le directeur exécutif de la VSV pense que dans ces trois propositions de lois, il y a un agenda caché qui pousse le FCC à agir ainsi. La VSV, qui a échangé avec les magistrats, soutient leurs revendications.

Pour le directeur exécutif de la VSV, il faut un État où la séparation des pouvoirs est bien garantie.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *