samedi, avril 17
Shadow

Sud-Kivu : travaux de construction des infrastructures hydroagricoles “Projet Maji ya Amani”

Le lancement, samedi 27 juin 2020, des travaux de construction des bureaux de gestion de l’eau d’irrigation par le consortium ZOA,IRC et SFCG, dans le cadre de la réduction des conflits et de l’augmentation des revenus à un niveau de 28.000 personnes du groupement de Luberizi pour un coût évalué à 1.200.000 USD tel que signifié par le directeur de programme et directeur Pays ZOA-RDC, Thimothée Rukondo.

Il implore la participation du gouvernement provincial afin de répondre à toutes les attentes de la population du groupement de Luberizi, pour que la population de Luberizi trouve le gain de cause à leurs requêtes.

Marc Malago Kashekere, vice-gouverneur et représentant du gouverneur à cette cérémonie, exhorte la population de Luberizi, bénéficiaire de ce projet, à veiller sur cet ouvrage en bon gestionnaire.

Il a félicité le consortium pour le travail abattu en faveur de la population de Luberizi et lui a demandé de faire plus que ça.

Il l’a rassuré de la franche collaboration et de l’appui du gouvernement provincial.

Dans la foulée, il a appelé tout le monde au respect des mesures barrières de lutte contre la COVID-19 édictées par le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi .

En compagnie des ministres provinciaux du Plan et de l’Agriculture, Marc Malago a visité le réservoir d’eau de 120m3, qui alimente les villages environnants de Luberizi, le barrage Tengetenge arrosant l’espace irrigué de mille hectares ainsi que certaines bornes fontaines et les dépotoirs.

Marc Malago Kashekere a procédé à la remise symbolique des documents de titres fonciers à quelques exploitants agricoles, souvent victimes de spoliation par les prédateurs affamés.

À travers la journée d’aujourd’hui, le gouvernement provincial a pu évaluer le travail du consortium au profit de la population de Luberizi et nous l’encourageons. Toutefois, nous souhaitons qu’il en fasse un surplus”, a dit le vice-gouverneur au micro d’Amani, une radio communautaire de la plaine de la Ruzizi

C’est par la pose de la première pierre que la cérémonie a été clôturée, en présence de l’administrateur du territoire d’Uvira ,Rachidi Kasangala Alexy, et de différentes communautés de Luberizi.

Par S.Bagalwa Asensio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *