dimanche, avril 11
Shadow

Kasaí Central: le vice gouverneur Ambroise Kamukuny a officiellement pris les fonctions de gouverneur intérimaire

Notifié mardi 1er juillet 2020 comme gouverneur intérimaire du Kasaï Central, après vote par l’Assemblée provinciale d’une motion de censure contre le gouvernement provincial que dirigait le gouverneur Martin Kabuya, le vice gouverneur, le professeur Ambroise Kamukuny Mukinayi a officiellement pris ses fonctions de gouverneur intérimaire, ce jeudi 2 juillet 2020.

Le premier acte qu’il a posé est la réunion de securité qu’il a dirigée ce jeudi au building administratif de Kananga qui abrite les bureaux du gouverneur et du vice gouverneur.

L’Assemblée provinciale a voté la motion de censure contre le gouvernment provincial. Le gouverneur Kabuya, le vice gouverneur que je suis et tout notre gouvernement nous sommes réputés démissionnaires“, a expliqué le désormais gouverneur intérimaire du Kasaï central.

Il ajoute que, “dans la situation qui est la nôtre, la loi dispose que le vice gouverneur puisse assumer l’intérim avec tout le gouvernement provincial en expédiant les affaires courantes. Mais ça veut dire quoi les affaires courantes ? L’intérimaire n’a pas le droit de prendre des grandes décisions comme contracter des crédits auprès des banques

Ambroise Kamukuny a rappelé que son gouvernement a introduit un recours à la Cour constitutionnelle et attend la suite.

Il a en outre condamné les agitations qui s’observent sur la ville, tout en mettant en garde “tous les fauteurs en eaux troubles qui paient de l’argent aux conducteurs des motos taxis pour des manifestations. Ils pourront répondre devant la justice s’ils continuent”

Selon un participant à la réunion de sécurité de ce jeudi dirigée par le gouverneur intérimaire Kamukuny, le climat était meilleur et tous les membres du comité provincial de sécurité ont décidé d’accompagner le gouverneur intérimaire.

Pour rappel, déchu le 24 juin dernier par l’Assemblée provinciale qui l’a enjoint de remettre sa démission au président de la République endéans 48 heures, à compter du jour du vote de la motion, le gouverneur Martin Kabuya qui a saisi la Cour constitutionnelle en contestation de la procédure de sa déchéance, a refusé de passer les commandes de la province à son vice gouverneur, intérimaire légal.

José Kabamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *