vendredi, mars 5
Shadow

RDC: la session parlementaire vire à l’éternité

Finira ou ne finira pas?” Voilà la question que se pose tout Congolais qui suit de près la situation politique de son pays. Un questionnement au sujet de la session parlementaire “élastique” de mars à l’Assemblée nationale.

Prévu pour être clôturée le 15 juin, la session se poursuit, nonobstant les mesures d’urgence sanitaires. Le 15 juin, date à laquelle les élus nationaux devaient aller en vacances, Jeanne Mabunda, présidente de la chambre basse avait évoqué les raisons de l’Etat d’urgence. Pour elle, si les députés vont en vacances, l’Etat d’urgence ne saurait être prorogé. Même raison évoquée par le président de la chambre haute, Alexis Thambwe Mwamba.

Mais pour bon nombre de juristes, ces raisons ne sont que des subterfuges. Le Mabunda veut profiter de cette session pour faire passer en force les propositions des lois que le Front commun pour le Congo (FCC) a initiées pour une réforme de l’appareil judiciaire.

Alors que tout rassemblement de plus de 20 personnes était interdît, l’ordonnance du Président de la République sollicitant la première prorogation de l’État d’urgence, n’autorisait les deux Chambres à ne se réunir uniquement que pour prolonger cet Etat d’urgence de 15 jours“, rappelle Me Adrien Mbwebwe. Et celui-ci d’ajouter : ” Ils font des manœuvres dilatoires afin de voter leurs lois suicidaires avant la désignation des juges de la Cour constitutionnelle d’ici septembre “.

Pour certains observateurs, ” les députés et sénateurs doivent consommer leur temps de congé dans leurs circonscriptions électorales. Ils se réuniront un seul jour s’il faudra proroger encore les mesures d’urgence sanitaires “.

Gombe est déjà déconfiné, pas de prétexte. Ces lois en examen ne passeront plus jamais. D’ailleurs le Cardinal Ambongo nous a demandé d’être prêts pour la marche s’ils persistent “, prévient un catéchumène de la cathédrale notre dame du Congo.

Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *