mardi, mars 2
Shadow

Haut-Katanga : ils menacent de sécher les hôpitaux si Kinshasa ne paie pas les primes de risques de plus de 560 Médecins

Plus de 560 Médecins ne touchent pas à leurs primes de risques dans la province du Haut-Katanga. Ces professionnels de la santé non primés menacent de sécher les hôpitaux, en déans trois jours, si le Gouvernement congolais ne trouve pas de solution à leurs revendications.

Ils ont fait entendre leur voix en revendiquant leur droit légitime, en cette période où ils sont exposés aux risques de contamination à la Covid-19.

Le vendredi 03Juillet 2020, ces médecins non primés sont descendus dans les rues de Lubumbashi pour exiger de l’État congolais la paie de cette prime dès ce mois de juillet, du moins pour ceux qui ont été déjà programmés sur les fichiers de T1, T2 et T3.

Selon le collectif de ces Médecins non primés du Haut-Katanga, les fichiers ont été déjà transmis au Ministère du Budget par le Ministère de la Santé publique depuis longtemps et disent ne pas comprendre le blocage y afférent.

Ce collectif de Médecins sans primes de risques accordent au gouvernement de la République démocratique du Congo trois jours, jusque mardi 07 Juillet prochain, pour trouver des solutions qui s’imposent à toutes leurs revendications. Dans le cas cintraire, ils menacent d’entamer des Sit in dans les 26 provinces. Alors que ceux de Kinshasa le feront à la Primature et ce, jusqu’à ce que le gouvernement va payer.

Si on ne paye pas en ce moment là, en solidarité avec eux, tous les autres Médecins vont sécher les hôpitaux et la responsabilité des soins des malades reviendra au Gouvernement“, préviennent-ils.

Reçus le vendredi 03 Juillet 2020 par le Bureau de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, ces professionnels de la santé ont déposé leur mémorandum reprenant leur indignation suite au non respect du chronogramme de leur paiement, conformément à la promesse du Chef de l’État datant du mois d’Avril de l’an 2019.

Après le siège de l’Assemblée provinciale, ce groupe restreint de médecins non primés a poursuivi sa marche jusqu’au gouvernorat du Haut-Katanga puis, au Ministère de la Santé où un mémo a été déposé. Durant cette marche aucun incident n’a été signalé.

Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *