mardi, mars 2
Shadow

Lubumbashi : les motocyclistes rejettent le candidat du FCC à la présidence de la CENI

Les conducteurs des taxis-motos de Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga, ont désapprouvé l’entérinement de la candidature de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI par l’Assemblée nationale, à travers une manifestation dans les rues de la ville.

Ils brandissaient des banderoles sur lesquelles étaient inscrits les messages du genre “La CENI égale à la voix du peuple, ou encore” et “Non au candidat FCC à la présidence de la CENI“.

Ils ont fait un sit-in devant le les bureaux du gouvernorat de province avant de se rendre au bâtiment du 30 juin, siège de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga.

Sur leur passage, ils ont perturbé la circulation routière, en menaçant même les chauffeurs des taxis et taxis-bus qui cherchaient à se frayer un passage au milieu des manifestants.

Cette marche spontanée a bénéficié de l’encadrement de la police, aucun incident n’a été enregistré.

Ces Lushois sont les premiers à initier une marche pour fustiger ce qu’ils ont appelé l'”attitude caporaliste des élus” qui consiste à faire leur propre volonté en lieu et place de celle du peuple qui les a mandatés.

Ce que fait l’Assemblée nationale, c’est une intimidation. Nous ne voulons pas de Malonda, nous avons refusé la corruption. Le pays doit aller de l’avant avec des bonnes personnes“, a déclaré un manifestant en colère.

Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *