dimanche, avril 11
Shadow

OGEFREM : l’Intersyndicale demande au DG Sayiba de se présenter devant la justice

L’Intersyndicale de l’Office de gestion du fret multimodal (OGEFREM) a, dans une déclaration faite lundi 06 juillet 2020, encouragé son directeur général à se présenter “dans un esprit républicain au Parquet pour prouver son innocence”.

Ces syndicalistes regrettent la “situation inédite dans laquelle est plongé l’Office“. “Cette situation n’est jamais enregistrée depuis l’État indépendant du Congo“, font-ils remarquer.

Nous ne comprenons pas comment un établissement public soit dirigé par un mandataire en clandestinité apparemment pour refus de se présenter à la justice qui a pourtant établi un mandat d’amener en son encontre depuis le 16 avril 2020“, s’étonnent les syndicalistes.

Face à la situation que traverse particulièrement le directeur général de l’OGEFREM, Patient Sayiba, l’Intersyndicale de l’entreprise invite le ministre des Transports et Voies de communication et le président du Conseil d’administration “à prendre chacun ses responsabilités en vue de protéger ce patrimoine national ainsi que les biens de l’OGEFREM”.

L’intersyndicale dénonce également l’utilisation des moyens de l’entreprise par les partisans de Patient Sayiba pour des sorties médiatiques afin de défendre le concerné ainsi que l’utilisation des avocats de l’office alors que la procédure actuellement en cours au Parquet ne concerne pas l’OGEFREM, mais l’individu Patient Sayiba.

Le 16 avril 2020, le Parquet général près la Cour de cassation a lancé un mandat d’amener contre le directeur général de l’OGEFREM, accusé d’avoir détourné les deniers publics.

Depuis lors, l’inculpé s’est volatilisé dans la nature.

Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *