dimanche, avril 11
Shadow

Kasaï : l’Udps-Tshikapa accuse la Police d’avoir tiré à balles réelles sur les manifestants

Les manifestations contre le choix de Ronsard Malonda à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) se sont déroulées dans plusieurs villes de l’espace Kasaï mais, à des fortunes diverses.

Si à Kananga, la Police nationale congolaise (PNC) a réussi à contenir les manifestants au niveau de leur permanence, avec à la clé trois blessés, à Mbuji Mayi, tout s’est déroulé dans le calme. Pendant ce temps à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, des échauffourées ont opposé, jusqu’en début d’après-midi, policiers et manifestants.

A la tête de la marche, le député provincial Pierre Mwamba de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) accuse, dans une déclaration à la presse, la Police d’avoir tiré à balles réelles sur les manifestants et met directement en cause le général Dieudonné Odimba, commissaire provincial de la Police:

« Nous avions informé par écrit, le maire de la ville comme l’exige la constitution. Le maire ne nous a pas répondu et nous nous sommes dits qu’il a pris acte tacitement. Curieusement, ce matin, nous avons fait face à une répression sans pareille de la part de la Police. Les policiers sur les ordres du général Odimba en personne, ont tiré à balles réelles sur la population », explique le député Mwamba qui parle de cinq manifestants blessés par balles.

Toutefois, Pierre Mwamba se réjouit d’avoir atteint l’objectif de la marche. « Le peuple gagne toujours. Malgré la répression, nous avons réussi à déposer notre mémorandum à la représentation locale de la Monusco et à la CENI », a-t-il souligné.

Le commissaire provincial de la Police mis en cause par le député Mwamba n’a pas donné suite à notre demande de réaction.

José Kabamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *