mercredi, avril 14
Shadow

Kinshasa : les manifestants ne jurent que par le divorce entre FCC et CACH

Malgré l’interdiction formelle du Gouvernement congolais de toutes marches de protestation sur toute l’étendue de la RDC, les rues de quelques villes du pays sont inondées depuis la matinée de ce jeudi 09 juillet 2020, par les militants de la coalition au pouvoir. Notamment, le Front commun pour le Congo de l’ancien Président Joseph Kabila et le Cap pour le changement (CACH) du président Félix Tshisekedi.

A Kinshasa, les manifestants anti-Malonda ont mis à feu le bureau de l’exécutif provincial du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) Mont-Amba, sur la 6e rue/Lmete.

Notre source signalé que, le bâtiment du siège vandalisé, les tôles, chaises et autres biens importants ont été emportés.

La Police est intervenue avec le gaz lacrymogènes pour les disperser. Les manifestants sont déterminés à mettre fin à la coalition CACH-FCC qu’ils accusent d’avoir placé Ronsard Malonda à la tête de la Commission électorale pour leur tricherie aux élections de 2023.

Jackie Ngolela

1 Comment

  • je vue des mes yeux des gaz à lacrymogènes, c’est déplorable pour voir les peuples manifestent pacifiquement pour le candidat Rosard MALONDA,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *