mercredi, avril 14
Shadow

Manifestations anti-Malonda: la ville de Lubumbashi en ébullition

La ville de Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga, est en ébullition avec la marche qui se poursuit dans les quartiers de différentes communes. Tout a commencé, tôt le matin de jeudi 09 Juillet 2020, avec les manifestations dans plusieurs quartiers de la ville.

Les forces de l’ordre déployées sur terrain, semblent débordées vu le nombre incalculable de manifestants, qui visent la place de la Poste au cœur de la ville, barricadant les principales voies qui mènent dans leurs quartiers respectifs.

C’est le cas de Matshipisha, où sont observées des échauffourées entre les sympathisants de différentes formations politiques et les agents de la Police, appuyés par ceux de l’armée. Des pneus brûlés sur les voies routières, calicots portant des messages contre Malonda et les députés, voilà les actions de ces manifestants.  

Au niveau du carrefour, sur l’axe Likasi, les troubles sont au rendez-vous. Ici, les marcheurs ont été dispersés par la police usant de tirs de gaz lacrymogènes et d’autres moyens à sa disposition.

À Rwashi, Katuba, Kenya, Kampemba et la commune Annexe, la tension est forte au fur et à mesure que les heures avancent. 

Dans la commune de Lubumbashi, à la place dite Kiwele, sur l’avenue Lumumba, certains acteurs politiques, tels que le Bâtonnier Jean-Claude Muyambo Kyassa, les Leaders de l’UNAFEC de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, marchent aux côtés des manifestants. Jusqu’à présent, difficile d’avancer un quelconque bilan.

Tout ce qu’on peut affirmer à présent, c’est que les Lushois ont bravé la peur, foulant ainsi aux pieds les mesures prises par les autorités tant provinciales que nationales, interdisant la marche de jeudi 09 juillet 2020.

Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *