dimanche, février 28
Shadow

RDC : la FBCP salue la démission de Tunda Ya Kasende

La Fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP), à travers son président Emmanuel Cole, salue la démission du vice-Premier ministre et ministre de la Justice de la RDC, Me Célestin Tunda Ya Kasande, auprès du Premier mlnistre Sylvestre llunga llunkamba, samedi 09 juillet 2020.

La FBCP pense que cette démission est ce qu’elle attendait de lui parce qu’il n’a pas pu donner le résultat escompté, dont la réforme de la justice, la réforme des services carcéraux et des prisons, l’amélioration des conditions des prisonniers et des détenus préventifs, etc.

Pourtant, lors d’une réunion du Conseil des ministres présidée par Félix Tshisekedi Tshilombo, il était décidé du désengorgement des prisons en RDC, particulièrement, la prison centrale de Makala, en vain.

En plus, l’organisation indique que le 30 juin 2020, à l’occasion de la fête du 60ème anniversaire de l’indépendance du Congo, le Chef de l’État congolais avait signé plusieurs ordonnances accordant la grâce présidentielle en faveur de certains prisonniers, dont le groupe du colonel Eddy Kapend et consorts, Roger Nsingi, ex-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

La FBCP rappelle qu’une mesure de grâce présidentielle d’un Chef d’État devrait être d’exécution immédiate.

C’est la raison pour laquelle elle demande au vice-ministre de la Justice, qui est en train d’assumer l’intérim, un avocat très expérimenté dans le domaine de la défense et du traitement des dossiers judiciaires, de tout faire pour exécuter immédiatement l’ordonnance de grâce présidentielle, en libérant beaucoup de prisonniers et de détenus préventifs, surtout les cas bénins, à cause de la pandémie de Coronavirus.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *