samedi, février 27
Shadow

Haut-Uélé: Les orpailleurs dans la rue pour exiger le départ de l’AT de Watsa

La Fédération des exploitants artisanaux Unis de Watsa (FAUTWA) a organisé, mercredi 15 juillet, à Watsa, une marche pacifique pour revendiquer leurs droits.

Cette organisation des orpailleurs a appelé ses membres à descendre dans la rue de Watsa pour s’opposer au projet de déguerpissement en faveur de la société Kibali Gold Mines, dont ils sont victimes au village Gima.

La marche vise également à dénoncer l’Administrateur du territoire (AT) qui, selon ces orpailleurs, appuie ces démarches du deguerpissement, pourtant la carte du village Gima établit clairement la limite de la concession de Kibali Gold Mines et celle de la population autochtone.

Emmanuel Mbolihigie, un des cadres qui ont initié cette marche, précise que cette position des autorités locales en faveur de Kibali Gold Mines constitue la dernière gouttelette d’eau qui fait déborder le vase.

La dernière gouttelette d’eau qui a fait déborder le vase est la position des autorités locales, en faveur de KGM, dans ce bras de fer qui oppose la communauté à cette firme sur la limite qui les partagent au niveau de Gima centre” indique-t-il

A l’issue de cette marche, un mémorandum sera lu et déposé au bureau du territoire de Watsa afin de réclamer le départ de certaines autorités de la place à l’occurrence l’administrateur du territoire de Watsa, Innocent Makanda Lubusu Muamba.

De son côté, l’ administrateur du territoire de Watsa a interdit cette marche projetée en évoquant le respect de l’état d’urgence décrété par le président de la République pour limiter la propagation du coronavirus.

Par Caleb Bodio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *