mercredi, mars 3
Shadow

Lubumbashi : les ONGs dressent un bilan de 7 morts lors des marches publiques

Un consortium de 6 ONGs, basées à Lubumbashi, a dressé, après son monitoring mercredi 15 juillet, dans une déclaration commune, un bilan lourd de 7 personnes tuées et plus de 30 autres blessées.

Maître King Kasongo Mushilinama de Humanisme et Droits Humains ( HDH) a invité la justice militaire à se saisir de cette tuerie pour que le Gouverneur de Province, la police et l’armée ainsi que les partis politiques impliqués puissent répondre, chacun en ce qui le concerne, de la mort des paisibles citoyens Lushois.

Pour le massacres en rapport avec les manifestations du 8 et 9 juillet ou encore ceux des marches antérieures, ils ne doivent pas rester impunis. Nous, en tant qu’ongs, nous allons accompapner les victimes devant la justice tant nationale qu’internationale“, a promis cet activiste des droits de l’Homme.

Ces ongs regrettent que le régime de Félix Tshisekedi ne soit pas en mesure d’éviter le pire pendant les manifestations publiques.

Les morts enregistrés dernièrement à la suite de deux marches publiques, organisées respectivement le 8 et le 9 par le PPRD et l’ UDPS, continuent à susciter des réactions dans la ville cuprifère.

Par Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *