mercredi, avril 14
Shadow

Sud-Kivu: le stade de Bukavu à Nyantende se construit malgré la covid-19

Les travaux de construction du stade de Bukavu, à Nyantende dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu, évoluent au rythme de l’état d’urgence. L’entreprise chinoise Sinohydro 14, qui exécute ces travaux dans le cadre du programme Sino-Congolais, poursuit normalement avec les travaux malgré le nombre réduit du personnel, du fait de la crise du coronavirus.

Ce jeudi 16 Juillet, sous la supervision de la mission de contrôle de l’Agence Congolaise des Grands Travaux (ACGT), les travaux se sont poursuivi normalement.

L’entreprise s’occupe actuellement des travaux de coffrage et ferraillage des poutres structurels de la zone 2 notamment les poutres, dalles et escaliers d’accès de la tribune d’honneur.

L’entreprise a également débuté les travaux de maçonnerie pour la construction de différents locaux du stade notamment les locaux sous les gradins des tribunes des zones 3 et 4 du stade.

Les dalles des tribunes ont été posées sur trois zones des tribunes notamment la zone 3, zone 5 et zone 6 du stade de Bukavu.

Sinohydro 14 attend la livraison des barres de fer pour poursuivre la fabrication des dalles des tribunes des zones 1, 2 et 4 du stade.

A cause des mesures de fermeture des frontières, prises pour lutter contre la propagation de covid-19, l’entreprise n’arrive pas à s’approvisionner en matériaux, notamment les barres de fer et ciments qui doivent venir de l’exterieur.

L’entreprise fait recours de fois, si possible a des partenaires locaux (autres entreprises et fournisseurs locaux) dans certains cas. Mais cela ne suffit pas.

L’ingénieur Yves Muhigirwa Kahasha, chef de mission de contrôle du projet du stade de Bukavu, précise qu’il y a assez des graviers et sable et autres matériaux qu’on peut trouver localement pour les travaux du stade et que le seul problème concerne les matériaux à importer.

La population de la ville de Bukavu et ses environs est appelée à visiter le stade de Nyantende qui aura une capacité d’accueil des 10.000 places assises sur un coût des 13.654 086,98 $.

La population environnante du stade salue l’évolution des travaux malgré le retard, elle encourage les Chinois, l’ACGT et le gouvernement Congolais pour la qualité de l’ouvrage en cours d’exécution.

S. Bagalwa Asensio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *