mardi, mars 2
Shadow

BENI : 4 civils tués dans une double attaque ADF

Quatre civils ont péri, dimanche 19 juillet, lors de 2 attaques rebelles à Beni au Nord-Kivu. Il s’agit d’abord de 2 conducteurs de motos qui sont tombés dans une embuscade, leur tendue dans l’après-midi près de Ntoma, village situé à quelques kilomètres au Nord-Ouest de Mutwanga-centre, en secteur de Rwenzori, territoire de Beni.

Les sources locales indiquent que messieurs Kasereka Panaye et Éphrem revenaient de leurs champs de cacoa avant de tomber dans les mailles des djihadistes ougandais.

Leurs motos ont également été incendiées mais l’armée est très vite intervenue pour repousser les assaillants.

La seconde attaque a été vécue en pleine ville de Beni, au quartier Boikene, la soirée du même dimanche.

Alertées, les FARDC ont réagi.

C’est au cours de leur repli que les ADF s’en sont pris aux civils à Ngadi, un des quartiers périphériques de la même ville. Là encore, ils ont exécuté 2 autres personnes dont une femme, puis blessé une troisième.

Les corps des victimes ont été déposés à la morgue de l’hôpital général de Beni alors que le blessé poursuit encore des soins.

Dans la ville, l’inquiétude s’accroît de nouveau. Les habitants s’étonnent que l’ennemi cible encore le milieu urbain, jugé le mieux sécurisé et surpeuplé.

Cette incursion semble un avertissement à l’égard des autorités militaires vers qui les cris de détresse de la population de Beni sont toujours lancés.

Par Charles Mapinduzi Bin Kisatiro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *