samedi, février 27
Shadow

Obsèques du juge Yanyi: l’espoir de voir la vérité s’éclater un jour!

Nous le savons. Tous les rapports indiquent que ta mort n’est pas naturelle. Nous restons convaincus que la République ne laissera pas ce crime impuni. Les auteurs de ce crime paieront un jour“, a averti, lundi 20 juillet, un des fils du juge Raphaël Yanyi lors des obsèques de son père.

Ce brave magistrat a été mis en terre après sa mort tragique survenue au lendemain du démarrage du procès des 100 jours opposant Vital Kamerhe, l’homme d’affaires libanais Jammal et Jeannot Muhima à l’État congolais. Il a rendu l’âme, le 27 mai 2020 de suite “d’un traumatisme crânien”, selon le rapport de l’autopsie publié par le vice-Premier ministre en charge de la Justice.

Lors de l’oraison funèbre, son fils a été très clair et l’a rappellé en ces termes : “tu voulais que notre pays change et que l’Etat de droit s’y enracine durablement. Tu luttais contre les forces obscures qui maintiennent ce pays en otage. Tu te battais contre un ennemi invisible : la maffia“.

Rendant un dernier hommage à son père , il a signifié à l’assistance que son défunt père était quelqu’un qui ne cédait pas malgré les pressions.

Tu n’as cédé ni aux menaces ni aux intimidations. Au contraire, tu as résisté jusqu’au bout aux pots de vin… et aux promesses juteuses d’argent“, a-t-il lâché.

Tu meurs aujourd’hui martyr de la démocratie et de l’Etat de droit. Tu entres désormais dans le panthéon des héros“, tempère le fils Yangi.

En effet, les obsèques du juge Raphaël Yanyi ont été organisées au Palais de la Justice, à Gombe en présence de plusieurs personnalités du pays dont le Chef de l’Etat qui s’est incliné et a déposé sa gerbe de fleurs avant d’y passer quelques minutes non sans échanger avec la veuve et les enfants du défunt.

Le juge Raphaël Yanyi a été admis au grade de chevalier dans l’Ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba et a été nommé, à titre posthume, président de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *