dimanche, avril 11
Shadow

Haut-Uélé: l’arrivée du gouverneur Baseane à Watsa ravive la tension des orpailleurs

Le gouverneur de la province de Haut-Uélé, Christophe Baseane Nangaa est arrivé, jeudi 23 juillet 2020 à Watsa, sous une vive tension des orpailleurs venus de différents coins de ce territoire du Haut-Uélé.

A son arrivée, le gouverneur est descendu à Durba, une localité située à environ 14 km au nord de Watsa-centre. Chemin faisant, le numéro un du Haut-Uélé s’est vu arrêter par une foule innombrable à Watsa Muke, à 7 km avant d’atteindre la cité minière de Durba.

Ici, une ancienne carrière artisanale de l’or, actuel domaine de Kibali Gold Mines en pleine exploitation. Les exploitants artisanaux en étaient chassés la semaine dernière, ce qui a provoqué une vive tension dans cette région.

Le gouverneur a ainsi annoncé un message de paix et de réconciliation à cette foule d’exploitants artisanaux.

A Durba également, peu avant son arrivée, une dizaine d’orpailleurs, refoulés de la carrière Matiko, sont venus barricader la route à l’entrée de Boda. Ils ont brûlé des pneus et exigé la reprise des travaux d’exploitation artisanale .

Au centre de Durba, Christophe Baseane Nangaa a tenu un meeting de plus ou moins 10 minutes, à l’entrée de Boda, rappelant que seule la justice élève une Nation.

J’ai vu sur vos calicots la mention le Peuple d’abord comme l’avait dit le Président de la République, Felix Antoine Tshilombo Tshisekedi. Moi-même votre gouverneur, je l’ai dit en d’autres termes: le Haut-Uélé d’abord. J’ai lu dans la bible un passage qui dit +seule la justice élève une nation+”, lance-t- il.

En présence des plusieurs centaines d’orpailleurs et de la population locale, Christophe Baseane Nangaa a dit qu’il est venu apporter une bonne nouvelle sur cette question.

Christophe Baseane Nangaa a également demandé à ces interlocuteurs de se constituer en un groupe restreint de plus ou moins 10 personnes, pour lui permettre de lancer les pourparlers avec toutes les parties prenantes au conflit.

Par Caleb Bodio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *