dimanche, février 28
Shadow

Kalev a aussi manifesté contre la dictature

Ah bon! Lui aussi était dans la rue hier jeudi?”. C’est l’étonnement de Laurent Tengamedite, gestionnaire d’une cabine publique sur l’avenue Kasonga Lunda, dans la commune de Lingwala, devant un agrégat qui parlait politique.

Ces jeunes qui discutent politique après la messe matinale à la cathédrale Notre Dame du Congo, commentaient l’actualité de la marche du Front Commun pour le Congo (FCC), jeudi à Kinshasa, laquelle dénonçait la dictature, la hausse du dollar, mais aussi pour “soutenir les institutions de la République“.

Quelle ne fut la surprise de certains d’entre eux d’apercevoir, dans une vidéo, Kalev Mutond, ex administrateur général de l’Agence nationale des Renseignements (ANR). Oui, l’ex-homme fort des services des renseignements a manifesté aussi contre les déviations et le retour à la dictature des années 80.

Dictature ? Oui, Kalev combat le despotisme et manifeste avec les autres cadres et militants du Front commun du Congo (FCC). Pour plusieurs observateurs, l’ancien AG de l’ANR a montré ses couleurs longtemps enfouies comme une épée dans son fourreau.

Ses gestes et faits étaient communicateurs. Aujourd’hui tout le monde donne raison à l’Udps qui estimait que Kalev agissait sous les ordres de Kabila“, regrette un internaute.

La vie est bizarre, pense un cadre du Comité laïc de Coordination (CLC). Pour lui, voir Kalev Mutond dans la rue protester, est un signal fort de la fin du monde. “Heureusement pour lui, la police n’a pas utilisé les gaz comme ce fut durant leur règne “, ajoute ce membre du CLC.

Vanité de vanité, tout est vanité “, renseigne un auteur romain. Et l’autre d’ajouter : “Tout passe, tout coule, rien ne demeure “. La présence de l’ex administrateur aura ainsi suscité la curiosité des Congolais, pourtant, plusieurs hauts cadres du FCC étaient aussi à cette marche.

De quoi dénoncer la politisation de l’armée, des services d’intelligence, qui avait élu domicile endéans les 18 dernières années. Personne n’avait cru quand le parti du Sphinx dénonçait ces pratiques.

Au FCC, on croit affirmer que Kalev est libre de choisir une famille politique après d’innombrables et loyaux services rendus à la nation.

Kalev dans la rue pour manifester contre la dictature, c’est estomacant, à première vue. La durée d’une gloire humaine est celle de la rosée du matin.

Par Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *