samedi, avril 17
Shadow

Massacres de Kipupu: les tribus du Sud-Kivu responsabilisent le gouvernement congolais

Ce sont les Babembe, Bafuliru, Banyindu et Bavira, ces tribus du Sud-Kivu, qui déplorent les massacres commis par des inconnus, ayant arraché la vie à plus de 200 civils à Minembwe dans le village Kipupu.

Ces communautés ont présenté, dans une déclaration rendue publique, vendredi 24 juillet 2020, leurs condoléances aux familles qui ont perdu les leurs dans ces attaques.

Ces peuples, à travers leur représentation, ont condamné avec la dernière énergie, ces crimes commis contre des civils par des personnes souvent instrumentalisées pour des intérêts égoïstes.

Ils regrettent le fait que les enquêtes entamées depuis plusieurs années, pour ces genres de crime, n’aboutissent jamais et que même les revendications datées de 1996, lors de massacres à Kipombo et Malanda, dans le territoire de Mwenga, sont vaines jusqu’à ce jour.

Ces tribus reviennent aujourd’hui sur les précédents massacres et demandent une fois de plus au gouvernement national de renforcer la présence des FARDC, commises dans cette entité afin d’assurer la sécurité des civils qui sont toujours victimes de ces actes qualifiés de barbares.

Par S. Bagalwa Asensio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *