vendredi, mars 5
Shadow

Carnage de Kipupu : Denis Mukwege dénonce des menaces contre sa personne

Le Prix Nobel de la Paix 2018, Denis Mukwege et ses proches vivant en RDC et à l’étranger, ont confirmé l’information selon laquelle le docteur est victime des menaces de mort pour avoir dénoncé les massacres de Kipupu, ayant coûté la vie à de nombreux citoyens congolais.

Cette dénonciation intervient après que le Prix Nobel de la Paix a reçu, jeudi 30 juillet, une délégation de la communauté Banyamulenge, dans le cadre de la recherche des solutions aux conflits et multiples tensions toujours vifs dans les hauts, moyens plateaux d’Uvira, Minembwe et Itombwe où sévissent les groupes armés à connotation ethnique.

Le Dr Denis Mukwege n’avait pas mâché les mots pour dénoncer le carnage de Kipupu, en des termes très durs.

Les comptes macabres de Kipupu sont dans la ligne droite des massacres qui frappent la RDC depuis 1996“, avait-il tancé, avant qu’il ne reçoive les menaces et intimidations de la part des auteurs des atrocités, massacres et violations graves des droits de l’homme dans cette partie du pays.

Le Dr Mukwege a reçu diverses correspondances haineuses et les membres de sa famille ont été intimidés et menacés à la suite de cette dénonciation contre les tueries de Kipupu, comme le souligne une de ses déclarations.

Aucune malversation intellectuelle, aucune menace, aucune utilisation de la peur, ne m’empêchera de m’exprimer sur la réalité des atrocités que vivent les populations de mon pays et dont je soigne les séquelles tous les jours dans mon hôpital à Bukavu“, a écrit le Prix Nobel de la Paix dans une déclaration intitulée “Appel à la paix”.

Il soutient, à travers cette déclaration, le cadre de la recherche des solutions aux conflits et multiples tensions.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *