dimanche, février 28
Shadow

Justice : le dossier Pascal Mukuna contre Mamie Tshibola envoyé au TGI/Gombe

La Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe s’est prononcée, au terme de son audience publique du jeudi 30 juillet, par son arrêt RR 1265 où elle a pris acte de sa saisine par le pasteur Pascal Mukuna, récusant le TGI/Kalamu dans ce feuilleton judiciaire qui l’oposse à Mme Mamie Tshibola.

À cet effet, la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe a envoyé cette affaire au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe mais la date reste à fixer.

Ce feuilleton judiciaire était devant le TGI/ Kalamu qui avait pris en délibéré cette affaire bien que cette juridiction ne s’est pas prononcé dans le délai légal.

En effet, Mme Mamie Tshibola a traduit en justice l’évêque Pascal Mukuna, chef spirituel de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK), pour viol, menaces de mort et rétention des documents parcellaires.

Quand un accusé devient plaignant

L’évêque Pascal Mukuna avait suspecté le Tribunal de Grande Instance de Kalamu. Pour ce faire la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe avait été saisi, par l’évêque pour examiner cette suspicion et designer un autre Tribunal de Grande Instance devant trancher dans cette affaire du ministère public et partie civile contre Mukuna.

C’est ainsi que ce jeudi, la Cour d’Appel de Kinshasa/ Gombe a rendu sa décision désignant le nouveau tribunal. Ce qui semble une victoire d’étape pour le camp Mukuna selon que, le Tribunal déchu était soupçonné de rouvrir les débats alors que l’affaire était déjà prise en délibéré.

Le Camp Mukuna a également dénoncé le fait que le juge titulaire insistait sur la réouverture du débat tandis que les deux autres de la composition s’y opposaient.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *