dimanche, février 28
Shadow

RDC: une marche le 05 août pour exiger la démission du Gouverneur de la BCC

En dehors de la crise multiforme, il y a le franc congolais qui poursuit sa dépréciation face au dollar américain. Ceci donne lieu à un taux d’inflation le plus spectaculaire sur le marché.

En effet, certaines organisations sont pointées du doigt d’être à l’origine de cet état de choses à l’instar de la Banque Centrale du Congo, de l’Inspection générale des finances ainsi que de la Cour des comptes.

Ainsi, l’Alliance des Patriotes pour le changement ( APACHA), de Noël Tshiani, projette organiser une marche le mercredi 05 Août prochain pour exiger la démission du gouverneur de la BCC, Deogracias Mutombo à cause de la dépréciation de la monnaie nationale.

Le banquier et économiste international, Noël Tshiani accuse le gouverneur de la BCC d’une mauvaise gestion.

La BCC a exposé des faiblesses à l’issue de la réunion du comité monétaire du 29 juillet 2020, malheureusement, la BCC a répété les mêmes mesures inefficaces d’intervention sur le marché de change“, constate Noël Tshiani.

En outre, le conseil d’administration de la Banque Centrale du Congo ne s’est pas réuni depuis décembre 2019, une gestion d’un club d’amis sans contrôle ni supervision“, renchérit-il.

Pour Noël Tshiani, la dollarisation représente 95 % de la masse monétaire du pays et empêche la mise en œuvre d’une politique monétaire indépendante et coûte cher au pays en terme de perte de revenus de seigneuriage.

Il convient de rappeler que Deogracias Mutombo a organisé le mercredi dernier une conférence de presse au cours de laquelle il a proposé trois solutions pour stabiliser le taux de change en RDC qui s’effectue actuellement à 2036,66 FC pour 1$. Pour les organisateurs de ladite marche, Deo Gratias a montré ses limites.

Par Bajika Ndeba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *