samedi, avril 17
Shadow

Sud-Kivu : au moins 12 personnes tuées et 9 autres blessées lors d’une attaque à Sange

Jeudi 30 juillet, il fait nuit à Sange, dans la cité d’Uvira (Sud-Kivu), lorsqu’une tuerie vient troubler la quiétude sociale de la population.

La tuerie a emporté 12 personnes parmi elles, des femmes et un enfant. Un crime, odieux, oeuvre d’un militaire en état d’ivresse, qui s’est contenté d’ouvrir le feu sur des personnes civiles.

Le bilan officiel est lourd : 12 morts dont 5 hommes, 6 femmes et un enfant (fille) ont succombé sur le champ. A cela, s’ajoutent 9 blessés.

Le drame a endeuillé 3 quartiers qui sont: Rutaga, le plus touché avec 12 morts, Kajembo 3 blessés dont une femme et 2 hommes, et Kanira sur l’avenue Inga où il a été recensé 6 blessés dont 2 femmes et 4 hommes.

Le gouverneur du Sud-Kivu, qui condamne cet acte, indique que les services de sécurité se mobilisent pour mettre la main sur l’assassin, qui a pris fuite, hier après avoir commis ce crime.

C’est à travers un communiqué officiel que Théo Ngwabidje l’a annoncé tout en présentant les condoléances les plus attristées aux familles éprouvées.

Pour l’heure, Sange vit une profonde douleur. Les deuils se tiennent ça et là, les familles croupissent dans les larmes.

Par S. Bagalwa Asensio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *