vendredi, mars 5
Shadow

Alerte: Gédéon Kyungu signalé en Zambie

Le président national de la Fondation Bill Clinton pour la Paix (FBCP), Emmanuel Cole, a signalé que le seigneur de guerre, Gedeon Kyungu Mutanga, se serait réfugié en Zambie.

La justice militaire congolaise recherche ce fugitif, auteur de graves violations des droits de l’homme et du Droit international humanitaire au Katanga. Emmanuel Cole invite l’État congolais à lancer un mandat d’arrêt lnternational à l’encontre de ce chef rebelle.

Pour Human Right Watch (HRW), Gédéon Kyungu Mutanga est connu sous son prénom et n’aurait jamais dû bénéficier d’une simple assignation à résidence. Ce qui l’a permis de s’évader de prison en 2011, deux ans après avoir été reconnu coupable de crimes contre l’humanité et condamné à mort.

Lorsque Gédéon Kyungu Mutanga s’est rendu en 2016, le gouvernement du président de l’époque, Joseph Kabila, l’a placé en résidence surveillée au lieu de le renvoyer en prison.

Entre 2002 et 2006, Gédéon Kyungu opérait dans le ” triangle de la mort”, une zone alors redoutée tant les atrocités commises par ses miliciens étaient devenues monnaie courante.

Les hommes de Gédéon Kyungu ont terrorisé la population locale tout en luttant contre les troupes gouvernementales sous Joseph Kabila.

Des centaines de civils ont été tués et quelque 150 000 autres ont été contraints de fuir leurs habitations à cause de la terreur des hommes de Gédéon Kyungu Mutanga.

La réputation de Gédéon Kyungu a notamment été scellée lorsque ses combattants torturaient à mort leurs victimes sur la place publique avant de se livrer à des actes de cannibalisme.

Par GK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *