dimanche, mars 7
Shadow

Lubumbashi : l’UDPS prépare des obsèques “dignes” pour ses 5 combattants

L’ Union pour la démocratie et le progrès Social ( UDPS) Lubumbashi va organiser les obsèques dignes en l’honneur de 5 militants, morts mystérieusement, lors de la marche du 9 juillet.

Le Président Fédéral a.i de l’UDPS Haut Katanga, Bruno Tshibangu Kabaji, qui livre la nouvelle dans un entretien exclusif accordé, samedi 1août, à Média Plus, précise que ces obsèques, avec honneur, se dérouleront concomitamment avec celles de Kinshasa sur demande du directoire national du parti présidentiel.

A notre niveau, tout est fin prêt pour inhumer nos militants et c’est le samedi 1aout qui était retenu au départ. Même les autorités provinciales le savent. Seulement en dernière minute, les dirigeants de notre parti, au niveau national, nous ont demandé d’attendre jusqu’au début de la semaine prochaine pour une organisation commune des obsèques des combattants tombés sur le champ d’honneur à Kinshasa et à Lubumbashi“, a-t-il indiqué.

Il a précisé qu’à Lubumbashi, ils suivront la cérémonie d’inhumation de Kinshasa à partir d’un écran géant. “C’est notre Président national qui donnera le go. J’estime que ce sera entre lundi et mardi,”, a souligné le n°1 de l’UDPS dans le Haut- Katanga.

Par ailleurs, Bruno Tshibangu indique que les membres du parti présidentiel de Lubumbashi sont déjà préparés à la non violence à l’occasion de cette cérémonie funèbre.

Tout se passera dans la discipline assurée par les jeunes qui ne vont pas céder à des provocations et l’UDPS n’aura pas besoin des agents de l’ordre ce jour“, a-t-il clamé.

Il a fustigé le comportement de provocations de la part de certains responsables qui cherchent à tout prix à faire saper le nom du parti cher à Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Chef de l’État et l’autorité suprême de l’UDPS.

” J’ai déjà écrit aux différentes autorités de la place pour dénoncer le comportement et les actes de provocation commis par le Vice-président de l’Assemblée provinciale qui est descendu dans la famille de Dodo Ntumba, l’un des militants UDPS, tué pour essayer d’étouffer la vérité sur cette mort. Il aurait remis une carte de visite à la femme du défunt, chose que nous condamnons et le mettons en garde.

Si il avait rencontré les amis de Dodo sur le lieu, on assisterait aux troubles qui devraient être mis à l’actif de l’UDPS comme ils le souhaitent toujours. Ca nous ne voulons pas,” a indiqué Tshibangu Kabaji.

Le président fédéral de l’UDPS-Haut Katanga a fait savoir que les résultats de l’autopsie sur tous les 5 corps sont déjà disponibles et les enquêtes judiciaires se poursuivent normalement.

Par Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *