dimanche, avril 11
Shadow

Lubumbashi : la population s’insurge contre l’érection d’une stèle funéraire au cimetière Penga-Penga

La stèle funéraire érigée en mémoire des victimes des tombes profanées au cimetière de Penga-Penga a été menacée de destruction, samedi 01 Août 2020. Plusieurs habitants de Lubumbashi (Haut-Katanga) ne sont pas d’accord avec l’hôtel de Ville sur la construction d’un monument qui ne représente pas l’image des tombes profanées, d’après eux.

Un jour seulement après l’inauguration de ce monument, quelques habitants de Lubumbashi se sont donné rendez-vous au cimetière de Penga-Penga pour détruire l’œuvre de la Mairie. Conçu pour aider les Lushois à se recueillir, en mémoire des morts dont les tombes ont été spoliées. Ce monument a été à la base des troubles observés, samedi le 01 Aout, date dédiée aux morts.

Si les uns accusent l’autorité urbaine d’avoir érigé cette stèle sur les tombes de leurs proches, les autres par contre trouvent dans cette œuvre la justification des fonds détournés pour un monument qui ne reflète pas l’image des tombes profanées. D’autres encore, ayant participé à la conception du projet, se disent déçus par une œuvre qui est autre que le projet du départ.

La tension était au rendez-vous avec une population en colère. Il a fallu l’intervention de la Police pour disperser les manifestants et sauvegarder le monument. Mais des actes de sabotage ont été déjà posés dont plusieurs inscriptions à caractère injurieux, altérant ainsi la beauté de l’ouvrage, quelques heures seulement après son inauguration.

Par Léon Mbuyamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *