dimanche, avril 11
Shadow

Ne Muanda Nsemi vers son “Palais royal de Ma Campagne”

Le leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo (BDK), Zacharie Badiengila, alias Ne Muanda Nsemi, a quitté son lit d’hôpital, du Centre Neuro-Psycho-Pathologique (CNPP), lundi 2 août 2020, pour retourner chez lui à la maison.

L’ex-député va retrouver sa résidence, qu’il considère comme son Palais royal, après 3 mois de sa détention, sous traitement au CNPP.

Ne Muanda Nsemi a été arrêté vendredi 24 avril, à sa résidence de Kinshasa, à la suite des affrontements, entre ses adeptes et les forces de l’ordre, survenus dans la province du Kongo Central ayant causé une dizaine des morts. Il a été transféré au CNPP pour déterminer s’il avait ses capacités mentales pour répondre de ses actes.

Par Rifk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *