samedi, février 27
Shadow

UDPS : la CEP clôture l’atelier de réflexion sur le processus électoral de 2023

La Commission électorale permanente de l’Union pour la démocratie et progrès social (CEP/UDPS), a clôturé, dimanche 2 août 2020, au Centre Nganda, son atelier de réflexion portant sur le thème ” Cap 2023 “.

Ces assises de 3 jours, avec la bénédiction du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, ont permis au parti présidentiel de redynamiser ses activités, à travers la CEP pour se positionner en ordre de bataille aux scrutins de 2023.

Ces travaux ont servi aux participants du parti au pouvoir de réfléchir et faire des recommandations sous forme de feuille de route, qui sera remise à qui de droit, en l’occurrence le Président de la République, qui est autorité de référence du parti, pour une bonne application et permettre aussi au parti d’avoir un outil qui pourra le servir dans les jours à venir pour peaufiner les stratégies afin d’affronter le combat démocratique.

Pour Jackman Shabani, président de cet organe, ces assises ont été organisées suite aux évènements de l’heure autour des questions électorales entre autre la mise en place de nouveaux animateurs de la CENI, qui se discute dans des salons politiques. Cette mise en place a poussé certaines organisations politiques et de la société civile à manifester dans la rue sur toute l’étendue de la RDC.

Le parti cher au feu Étienne Tshisekedi a affiché son ambition de faire bonne figure aux prochaines échéances électorales, afin de gouverner convenablement le pays.
Quant à l’absence de hauts cadres du parti dans l’atelier, l’honorable Léon Mubikayi, président du groupe parlementaire de l’UDPS et Alliés, a précisé que cet atelier concernait tout membre du parti et tout le monde était au courant parce que c’est sous la bénédiction du chef de l’Etat que ces assises ont eu lieu.

S’il est arrivé qu’ils ne soient pas présents, c’est peut-être par manque de temps suite aux responsabilités qu’ils ont dans le parti “, a-t-il justifié l’absence de certains hauts cadres.

Par Jackie Ngolela

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *