dimanche, avril 11
Shadow

Haut-Uélé : des engins dépêchés à Rungu pour les travaux de suppression des bourbiers

Les engins du Gouvernement provincial du Haut-Uélé ont débarqué, depuis dimanche 2 août, au chef-lieu du territoire de Rungu. Ils sont ainsi dépêchés par le Gouverneur de province Christophe Baseane Nangaa pour supprimer des bourbiers dans la cité de Rungu et poser des buses sur ses quelques points chauds, en vue de prévenir la coupure, en deux, du tronçon Isiro-Rungu.

Le député national, Justin Somana, accompagné du rapporteur Adjoint de l’Assemblée provinciale,b Raphaël Ekondanide, sont arrivés, mardi 4 août, à Rungu, pour se rendre compte de l’évolution des travaux.

Surplace, ils se sont dits très satisfaits de l’évolution des travaux avant de rendre hommage à l’autorité provinciale pour la promptitude de son intervention, après le plaidoyer qu’il affirme avoir mené.

Le rapporteur Adjoint de l’Assemblée Provinciale du Haut-Uele, Raphaël Ekondanide, a salué le leadership pragmatique du gouverneur Christophe Baseane Nangaa pour sa détermination à désenclaver la province du Haut-Uélé.

L’Administrateur du territoire assistant, Christophe Munzia Ebandrombi a, à son tour, invité ses administrés à veiller à la survie de l’ouvrage par des travaux manuels.

Le chef du groupement Kpoukpa, Léonard Napangwe, a demandé aux bénéficiaires de soutenir les actions de Christophe Baseane Nangaa dont l’engagement pour le développement du Haut-Uélé n’est plus à démontrer.

Christophe Kwale, coordonnateur de la société civile du territoire n’a pas manqué de saisir l’occasion pour saluer le sens d’écoute du chef de l’Exécutif provincial qui a répondu favorablement à ses cris de détresse. Il a également remercié le député national Justin Somana pour son engagement inconditionnel à l’émergence de sa base.

Les quartiers Mandjendjeda, Mission et Zimia sont ceux visés par ces travaux avant d’entamer quelques bourbiers compliquant la circulation aux alentours de Nangazizi ainsi que ceux, situés à partir de 19 km d’Isiro.

Par Caleb Bodio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *