samedi, février 27
Shadow

Kinshasa : UDPS enterre ses morts

Les cadres et militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont procédé, mercredi 5 août, à l’enterrement de certains de leurs tués lors de la marche pacifique du 9 juillet dernier.

Une cérémonie d’adieux qui s’est vite transformé en messe politique selon les propos tenus par les responsables du parti. En effet, l’occasion faisait le larron pour honorer ces “combattants morts sur le champ d’honneur”.

Le président intérimaire du parti Jean Marc Kabund n’y est pas allé par le dos de la cuillère. Aux nombreux militants, il a lancé l’appel au calme et ne pas craindre le sort réservé aux “ennemis du peuple”.

Le sort de ces “ennemis” est à trouver dans la Bible. Le livre Éxode est évoqué par ce prédicateur circonstanciel.

“Moïse répondit au peuple : Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Eternel va vous accorder en ce jour ; car les Égyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais”, a-t-il ironiquement lu ce passage biblique. Une pique à l’endroit des cadres du FCC qui sont considérés comme “ennemis du peuple”.

Cette lecture a forcé les acclamations des centaines des militants venus rendre un dernier hommage à leurs collègues, tués par balles lors de la manifestation du 9 juillet contre l’entérinement de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

Ri Ka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *